Chez moi, les ours se sont mis sur leur 25 décembre. Eh oui! Dans 15 jours, le Père Noël sera passé. Mes ours sont impatients de découvrir leurs cadeaux. Mais ont-ils été sages? 

Chut! C'est un secret.

Ces ours-là sont des flemmards. Ils passent leur journée sur le lit à attendre qu'un pot de miel soit à leur portée.

J'ai beau leur répéter que le miel fait grossir, ils en réclament toujours plus. Gourmands, va!

Eux, par contre, ce qui les intéresse, c'est de rouler les mécaniques: Shakespeare pavane avec ses livres sous le bras, un autre est de mauvais poil. D'autres exhibent les médailles du travail que papa a gagné à la sueur de son front. 

Personne n'est parfait, quoi!

Les plus gentils sont les "anglais". So british! Le londonien est abonné au Times, Robin des bois détrousse les riches,  Sherlock Holmes cherche le coupable. Chacun vit sa vie et moi, je crois au Père Noël.

Et vous, vous y croyez?