Réponse à mes ours

"Mes chers ours,

 

Votre ultimatum d'hier m'a profondément déçu. Votre jalousie n'est pas digne de vous; elle témoigne d'une étroitesse d'esprit dont je ne vous croyais pas capable. Sachez que les ours de mon bureau m'apportent un réconfort qui me manquerait sans eux.

Quand je berce Cokinou, c'est que je pense à vous et que mon coeur saigne d'être loin de vous. Mais je me dois de donner à mon Service le meilleur de moi-même et que même si Dany, Amandine, Stéphane ou Valérie me remontent le moral, personne ne vous remplacera jamais. Soyez-en certains!

Je respecterai cependant votre volonté et chaque fois que vous ferez une photo, je la posterai sur mon site et sur Facebook.

P.S. Cokinou aura bientôt un compagnon. Le Père Noël est toujours généreux avec les enfants (euh, les vieux!) sages! 

Écrire commentaire

Commentaires : 0