Un handicapé peut-il rire de lui-même?

Amis lecteurs, je lance un sondage : Un handicapé peut-il rire de lui-même? Peut-il se moquer de ses problèmes physiques, apparence, défaut d'élocution, étonnement des passants à son passage, compassion... Autrement dit: Peut-il avoir de l'humour?

Dans 2 mois, je ferai le bilan de vos réponses et je vous donnerai les miennes. N'ayez pas peur de vos mots, ils peuvent vous rapporter un livre.

Toutes les 10 réponses, j'offre un exemplaire dédicacé de "LA MULTIPLICATION".

Alors, bonne chance!

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Anne Fournier (samedi, 02 avril 2011 11:44)

    Bonjour,

    Je viens de voir ton sondage sur le post et c’est une question qui m’interpelle.

    Je crois que la clé, c’est d’être bien dans ses baskets, handicapé ou valide, jeune ou vieux, quelque soient la couleur de peau ou l’origine, et les particularités de chacun. Je pense que quand on est bien dans sa peau, l’humour est une forme de communication plaisante et enrichissante pour tout le monde.
    Alors pourquoi pas de la part d’une personne handicapée, et pourquoi pas de l’auto-dérision ? Moi je dis oui. L’humour peut faire passer beaucoup de choses, et certainement faire passer une particularité physique, un bégaiement, la présence d’un fauteuil, le fait de boiter, un membre manquant ou différent, etc… C’est aussi montrer qu’on accepte soi-même sa propre différence.
    Arriver à en rire soi-même est un gros atout pour dédramatiser une situation peu commune et la faire mieux accepter par les autres.

    Et quant aux personnes qui peuvent être surprises qu’une personne handicapée ait de l’auto-humour, je trouve qu’ils font preuve d’un esprit bien étroit. Peut-être n’en sont-ils pas capables concernant leurs petites personnes. Et donc ce sont des personnes handicapée de l’humour !

    Merci en tout cas d’ouvrir un débat sur ce sujet par le biais du sondage.
    Anne

  • #2

    Anne Fournier (samedi, 02 avril 2011 11:48)

    pardon : handicapéeS vers la fin...

  • #3

    Bernard KIEKEN (samedi, 02 avril 2011 15:09)

    Chère Anne,
    Ne pouvant vous joindre directement, je le fais ici. J'espère que vous reviendrez me visiter.
    Sans dévoiler mes éléments de réponse du 8 mai, je crois que vous devez côtoyer des handicapés ou l'être vous-même. Je crois en effet que l'auto-dérision est un bel atout pour survivre et que le relativisme en est un autre. En tout cas, de l'humour vous n'en manquez pas!
    Si vous repassez par ici, laissez-moi vos coordonnées ou un moyen de vous faire parvenir un de mes livres, vous l'avez bien mérité.
    A bientôt, j'espère